La mosquée El Fateh

L’histoire de la mosquée

    Représentant encore aujourd’hui l’unique lieu de culte musulman de la ville de Hem (nord de la France), la mosquée EL FATEH trouve son origine avec une poignée de fidèles qui en 1984 créèrent l’association islamique Hemoise (aujourd’hui Association Cultuelle Hemoise). Sans local où exercer leur pratique, ces quelques fidèles trouvèrent un arrangement provisoire pour prier pendant le mois du ramadan dans une salle de classe inoccupée d’une école de la ville aujourd’hui détruite (scénario extraordinairement impossible de nos jours…). Après avoir recherché un lieu fixe où prier quotidiennement, ils trouvèrent grâce à ALLAH un petit local qui n’était rien d’autre qu’ une ancienne laverie  aménagée en salle de prière dans le petit centre commercial de l’époque situé avenue Laennec. Ce dernier, comprenait également un supermarché et un bureau de tabac racheté et transformé en boucherie.

     Après plusieurs années d’activités cultuelles, la salle de prière est devenue très vite exiguë. En effet, les fidèles avaient besoin d’une salle de prière plus adaptée et plus grande afin d’accueillir davantage de musulmans. Le départ des commerces voisins a donné l’opportunité du rachat du supermarché et de la boucherie, finalement offerte par son propriétaire.

     La superficie était devenue raisonnable mais les locaux ne s’en trouvaient pas moins délabrés, dans un état de vétusté avancé et de surcroît non conforme à la réglementation des établissements recevant du public. Il était  donc devenu nécessaire d’entreprendre la construction d’un lieu de culte ayant l’apparence physique d’une mosquée afin de donner à cette structure toute la dignité attendue et méritée par les fidèles.

     Pour ce faire, plusieurs projets avec divers architectes ont vu le jour sur plans, mais aucun d’entre eux ne correspondaient réellement aux attentes des musulmans, jusqu’à ce que nous trouvâmes le bon architecte avec le bon plan qui a su faire naître un nouveau sursaut d’enthousiasme et de ferveur dans la mobilisation des fidèles. Ferveur qui permettra de voir ériger une mosquée répondant à leurs attentes et s’intégrant agréablement bien à l’urbanisme avoisinant.
     Les travaux du bâtiment se sont principalement divisés en 2 parties, précision faite que la première partie (comprenant un étage) était techniquement la plus complexe, la plus coûteuse mais aussi la plus longue en matière de temps.
                                                                  Quelques dates :

     1ère partie :
Début des travaux le lundi 25 juin 2012
Passage de la commission de sécurité le 00/00/00/, avis  favorable et ouverture le 00/00/00

     2ème partie :

Reprise des travaux le lundi 7 novembre 2016
Passage de la Commission de sécurité le mardi 24 avril 2018  avis favorable et
ouverture le mardi 8 mai 2018

     Aujourd’hui, grâce à ALLAH, la mosquée est belle et bien terminée et les fidèles y prient tous les jours dans de bonnes conditions elhamdouLLAH. Cependant, il reste encore des aménagements extérieurs à entreprendre pour achever le projet parmi lesquels : le logement de l’imam, le parking, la clôture et quelques finitions.

     Après le culte, le pôle de l’enseignement reste la priorité de la mosquée. Pour ce faire, nous avons délégué ce domaine au Centre Moumtez qui, sans relâche, accomplit un travail exceptionnel depuis son engagement dans les divers thématiques suivantes telles que : l’éducation, la pédagogie, l’apprentissage, la citoyenneté et la culture. Le Centre Moumtez organise également des activités, sportives, nature des fêtes notament la cérémonie de fin d’année et plusieurs kermesses pour récompenser les enfants et leurs parents.

     C’est dans des classes à petits effectifs que les 370 élèves inscrits cette année (320 enfants de 6 à 17 ans et 50 adultes) suivent des cours dispensés par des enseignants investis et compétents pour assurer à nos apprenants une transmission de savoir qualitative.

     Aussi, nous faisons suivre des formations à nos enseignants par des spécialistes dans les meilleurs centres islamiques de France (Coran) à Paris et Lyon.

     Enfin, la mosquée se réjouit d’avoir fait confiance au centre Moumtez qui, à travers toutes ses activités, participe à l’épanouissement, l’équilibre et le bien être des enfants dans la société pour un meilleur vivre ensemble.

La mosquée EL FATEH c’est : 

Rassembler les musulmans et leur permettre d’exercer leur culte dans le respect et la dignité; développer l’apprentissage du Coran et la bonne compréhension de l’islam; participer à la citoyenneté; inculquer les préceptes de l’islam aux enfants et usagers avec le meilleur des comportements afin d’accéder à une réussite cultuelle, professionnelle et sociale en parfaite adéquation avec la législation française; assister les musulmans désirant avoir un avis religieux; célébrer les mariages religieux;  soutien à la reconversion, accompagnement à la prière mortuaire, etc…

C’est aussi :

  •  La Mosquée EL FATEH est gérée de façon indépendante. Elle ne reçoit aucune subvention de la part de l’Etat (du fait de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l’Etat). Son financement est assuré exclusivement par les dons des fidèles et par les activités qu’elle génère. 

  • Un travail avec d’autres associations

 

  • Centre Moutmez
  • Al-dirassa
  • Association EL FARD

Les mérites de la mosquée

Selon Ibn ‘Omar ( رضي الله عنه ), le Messager d’ALLAH ( صلى الله عليه وسلم ) a dit : « La prière en commun dépasse en mérite la prière individuelle de vingt sept degrés ».

- Al-Boukhâri et Mouslim

Selon ‘Othman Ibn ‘Affân ( رضي الله عنه ), le Prophète ( صلى الله عليه وسلم ) a dit : « Celui qui a construit sincèrement une mosquée pour ALLAH, alors ALLAH lui construit une maison au Paradis »

- Al-Boukhâri et Mouslim

Selon Abou Hourayra ( رضي الله عنه ), le Prophète ( صلى الله عليه وسلم ) a dit : « Celui qui va à la mosquée le matin ou l’après-midi, ALLAH lui prépare le Paradis comme lieu de séjour pour chacun de ses parcours ».

- Al-Boukhâri et Mouslim